Le tourisme pour la conservation :

alternative et levier de développement des communautés locales

‘’Tout a commencé avec la vision de mettre en place des investissements responsables pour la conservation de la biodiversité à Madagascar.’’ 

Depuis la pose de la première pierre en 2007 à Anjozorobe où notre voyage a commencé, nos établissements ont toujours eu pour vocation de promouvoir le tourisme durable comme alternative économique et levier de développement des communautés locales. Leur implication dans les actions de conservation est indispensable pour avoir des résultats durables. L’inclusion et l’approche participative que nous prônons ont pour objectif le renforcement des capacités au niveau local. Près de 1000 membres composent notre fédération Tourisme, comprenant à majorité des femmes dévouées à offrir une expérience originale à chacun de nos invités.

Situés dans les zones protégées gérées par Fanamby, nos écolodges visent à trouver le meilleur équilibre entre les besoins et aspirations de la communauté, et la conservation durable de la biodiversité.

  • Une meilleure visibilité des zones protégées où se trouvent les écolodges
  • Une sensibilisation renforcée face à la protection des espèces menacée
  • Une source de revenus alternative permettant l’amélioration des conditions de vie des communautés locales par le biais de la création d'emplois directs et indirects
  • Une pression réduite sur la couverture forestière, car les communautés locales protègent jalousement leur trésor​

Nos établissements sont certifiés Fair Trade Tourism

Black
Lemur
Camp

Le Black Lemur Camp est situé dans l’Aire protégée d’Andrafiamena Andavakoera (74 606 ha) dans la région DIANA, au Nord de Madagascar. C’est l’une des régions les plus riches en terme de biodiversité dans la Grande-Île. Le paysage varie de chaînes de montagnes de grès et de calcaire à des forêts humides, sèches et de transition, remplies de diverses espèces endémiques, en particulier le célèbre lémurien noir Propithecus perrieri.

Désigné Meilleur Projet touristique mondial 2019 par le British Guild of Travel Writers.

Saha
Forest
Camp

Le Saha Forest Camp est niché dans le corridor forestier d’Anjozorobe Angavo (41 100 ha). Il s’agit de l’une des dernières forêts naturelles qui subsistent dans les hautes terres centrales de Madagascar. Cette zone se trouve à la limite orientale des hauts plateaux centraux et abrite une riche biodiversité.  Elle abrite notamment l’Indri-Indri, le plus grand des lémuriens vivants à Madagascar. On peut également y trouver des orchidées et plusieurs espèces de plantes endémiques de Madagascar.

Camp
Amoureux

Le Camp Amoureux est au cœur de l’Aire protégée de Menabe Antimena où forêts sèches, mangroves, lacs, et autres habitats écologiques coexistent sur une superficie de 209 461 ha. Outre l’impressionnante Allée de baobabs située sur le chemin du camp, vous pourrez voir la mangouste rayée noire, le rat sauteur géant, la tortue à queue plate ou le Microcèbe de Mme Berthe (le plus petit lémurien de Madagascar). La principale attraction du camp est sans équivoque le baobab amoureux qui se trouve juste devant le restaurant.

Camp Tattersalli

Le Camp Tattersalli est situé à 7 km du village de Daraina, dans la zone protégée de Loky Manambato (250 000 ha), au Nord-Est de Madagascar. En vous dirigeant vers le camp, vous remarquerez l’activité principale de la région : “l’extraction de l’or”. Directement sur le camp, vous découvrirez l’autre “or” de Daraina, le célèbre lémurien couronné d’or ou Propithèque de Tattersalli, et le plus grand lémurien nocturne Aye Aye.

Copyright 2020 © SAHANALA S.A. Tous droits réservés
info@sahanala.net, +261.20.22.258.30.