Nous nous mobilisons contre le Covid-19

La pandémie de coronavirus chamboule nos vies, nos activités, notre quotidien. Chez Sahanala, nous avons dû prendre des dispositions afin de gérer au mieux la situation, et de limiter les dégâts, dans l’objectif principal de protéger nos producteurs et employés.

Le bureau à Antananarivo fermé pour télétravail

Bien avant l’annonce de la mesure de confinement par le gouvernement malgache, nous avions déjà pris les dispositions nécessaires pour préparer le basculement du bureau d’Antananarivo au système de télétravail, pour une période de 30 jours (à partir du 23 mars 2020). Malgré la fermeture du bureau, les activités continuent comme d’habitude, et le traitement des commandes se poursuit. Nos unités de production dans les autres régions telles que Mangamila, Antsohihy et Vohémar assurent la préparation des produits. Néanmoins, les précautions à prendre suivant les recommandations de l’OMS sont toujours respectées sur l’ensemble de nos sites (prise de température systématique à l’entrée, distanciation sociale, port de masque, utilisation de gels hydroalcooliques, etc).

Communication et sensibilisation

Nous envoyons des SMS quotidiens à l’ensemble de nos collaborateurs et de nos producteurs afin de leur rappeler les gestes barrières contre le covid-19 et les symptômes à surveiller. Il s’agit également de leur communiquer les dispositions à prendre si leur état de santé devient inquiétant. Par ailleurs, nous avons également distribué des affiches aux niveau de plusieurs fokontany dans nos zones d’intervention, et une plateforme de communication en interne a été mise en place pour une facilitation des échanges avec les collaborateurs.

Nos parameds dans la commune de Farahalana, district de Vohémar

Prise en charge médicale

En plus de nos dix-neuf (19) paramédicaux et notre médecin chef, nous travaillons également avec six (6) médecins privés et quatorze (14) centres de santé de base (CSB) sur tous les sites où nous sommes présents. Des matériels médicaux (EPI, matériels d’urgence, etc.), et des médicaments leur sont distribués, en adéquation avec le protocole standard de traitement du ministère de la Santé Publique. Nous collaborons étroitement avec les services de la Santé Publique.

Des stocks stratégiques en matériels et médicaments dans nos régions sont mis en place pour la prise en charge des producteurs et employés, et les moyens nécessaires sont mis à la disposition de nos équipes médicales.

Au niveau des CSB, nos producteurs sont priorisés pour les consultations, et leur traitement est totalement gratuit. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *