Des primes pour contribuer au développement des producteurs

    Chaque année, les bénéfices générés par les ventes de nos produits sont redistribués aux associations à plusieurs niveaux. Une partie est reversée aux fédérations pour leur permettre de se développer et d’innover, une autre est distribuée aux associations, et la dernière partie revient à chaque membre, en fonction de la quantité et de la qualité des produits qu’il a fournis, cela en plus du montant qui lui a été reversé pour l’achat de ces produits. Les répartitions sont respectivement de 10, 40 et 50% à ces différentes échelles de la chaîne.

    La distribution des primes pour la campagne de vanille 2019 a été effectuée du 22 au 25 juin 2020. Près de 4000 producteurs de vanille issus des régions SAVA, DIANA, SOFIA, et Vatovavy Fitovinany ont bénéficié de cette opération, En fonction de leurs livraisons, dans un esprit de solidarité, respectant les valeurs de la vie associative.

    Ce système de prime est un gage de la transparence de nos activités, et rassure les producteurs sur notre approche sociale et équitable. Il permet également de renforcer le sentiment d’appartenance des membres, et encourage ces derniers à toujours fournir des produits de qualité et de quantité.

    À travers cette approche les producteurs peuvent réellement vivre de leur activité, sans se faire exploiter par les collecteurs et les différents acteurs de la filière, qui profitent de leurs faiblesses pour leur acheter leurs récoltes à un prix dérisoire. Nous les éduquons notamment sur le domaine financier, afin qu’ils puissent gérer raisonnablement leurs revenus, s’ouvrir à la bancarisation, et penser à la diversification des activités.

    D’autre part, ce système permet le développement à une échelle plus large, celle des communautés locales ou d’une région, à travers des bénéfices reversés pour des investissements au niveau des localités, à la demande des producteurs. Ses impacts sont principalement sociaux (réhabilitation ou construction d’écoles, adduction d’eau, etc.) et environnementaux. Ajoutés à plusieurs autres engagements et initiatives telles que l’affiliation à la sécurité sociale, ou au système d’impôts synthétiques appliqués, les producteurs bénéficient d’impacts forts et réels pour l’amélioration de leurs conditions de vie.  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *